Boris Cyrulnik : « Le héros est un remède contre la faiblesse naturelle des enfants »

  • home
  • /
  • Actualités
  • /
  • Boris Cyrulnik : « Le héros est un remède contre la faiblesse naturelle des enfants »

Boris Cyrulnik : « Le héros est un remède contre la faiblesse naturelle des enfants »

Conférence du 25/06/2018 sur France Culture.

Chacun de nous a besoin de héros pour vivre, l’enfant pour se construire, l’adulte pour se réparer. Les héros nous apportent l’espoir, le rêve, la force. Attention cependant aux faux héros, attiseurs de violence et de haine.

Pas d’existence sans épreuves, pas d’affection sans abandon, pas de lien sans déchirure, pas de société sans solitude. La vie est un champ de bataille où naissent les héros qui meurent pour que l’on vive. Mes héros vivent dans un monde de récits merveilleux et terrifiants. Ils sont faits du même sang que le mien, nous traversons les mêmes épreuves de l’abandon, de la malveillance des hommes et de l’injustice des sociétés. Leur épopée me raconte qu’il est possible de s’élever au-dessus de la fadeur des jours et du malheur de vivre. Quand ils parlent des merveilleux malheurs dont ils ont triomphé, nos héros nous montrent le chemin.

 

 

Un entretien réalisé en 2016.

Boris Cyrulnik, neurologue et psychiatre, enseigne l’éthologie humaine à l’université du Var, auteur notamment de Ivres paradis, bonheurs héroïques.

Retrouvez l’article sur le site de France Culture en cliquant ici

  • Share:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial